Rechercher
  • Ruth Joiner

Au coin du feu avec.... l'école buissonnière - île de Ré


Chaque saison, nous retrouverons des membres du réseau au coin du feu, qui partageront leur aventure…

Pour ce numéro, Caroline nous raconte la création de l'école buissonnière sur l'île de Ré.

Bonjour, est-ce que tu peux te présenter rapidement (Ton prénom, où tu vis, ton âge, et ton parcours en quelques mots). Bonjour je m'appelle Caroline Cartalas, j'ai 41 ans je suis franco allemande et j'habite depuis 2006 sur la belle Ile de Ré. C'est dans mon pays natal, l'Allemagne, que j'ai connu la pédagogie par la nature. Lors de mes études en tant qu'éducatrice (dans les années 2000) j'ai connu les "Waldkindergarten": depuis je me suis passionnée pour cette pédagogie. J'ai créé en 2016 mon association Ecole Buissonnière île de Ré pour faire connaître les bienfaits de la nature aux petits réthais, et mon rêve ultime serait de créer une école alternative dans les bois dès septembre 2021.



Merci, quelle est ta météo intérieure en écrivant ces quelques lignes ?

Je suis une personne de nature optimiste et je vais toujours de l'avant. Mais sur mon chemin il y a eu quelques embûches qui m'ont fait douter de moi. Aujourd'hui j'ai appris à être patiente et à me réjouir de chaque avancée dans mon projet. Cela fait tellement longtemps que je rêve de cette école dans les bois et je n'ai jamais été si proche de mon but ! J'ai vraiment envie d'y croire !


Est-ce que comme beaucoup de personnes en France qui rejoignent cette aventure de la PPN, tu as encore le syndrome de l’imposteur ? Pour moi il y a un avant et un après RPPN. Avant que le RPPN existe (disons de 2007-2016) "personne" en France ne connaissait la pédagogie par la nature. Pour quelqu'un de convaincu comme moi, il n'a pas toujours été facile d'expliquer mon projet aux gens autour de moi qui ne croyaient pas que cela allait fonctionner. J'ai souvent entendu : "accueillir des enfants en hiver/ par temps de pluie ? Ca ne peut pas marcher !" Mon projet était "trop" original. Depuis la création du RPPN la pédagogie par la nature a su se faire connaître sur notre territoire et je me sens beaucoup moins seule avec ce projet ! Même si le chemin reste encore long pour faire reconnaître cette pédagogie et pour faire changer des choses en France, les choses ont évolué dans le bon sens de mon point de vue !

Est-ce que tu peux décrire ton projet et pourquoi tu as rejoint le RPPN ? Depuis toujours, mon rêve était de créer un jardin d'enfants dans les bois, le concept allemand m'a toujours beaucoup inspiré. J'aurais adoré créer un jardin d'enfants (aujourd'hui pour des raisons administratives je tends plutôt pour une école maternelle alternative) mais, à l'époque, les mairies et élus étaient frileux. J'ai vite compris que je ne pouvais pas me lancer bille en tête, et qu'il me faudrait un peu de temps pour convaincre les élus et les habitants rétais qui n'étaient pas familiarisés avec la pédagogie par la nature. Et puis, lire le livre "Les enfants des bois" (Sarah Wauquiez) fut un déclic; je me suis alors décidée et j'ai créé mon association Ecole Buissonnière en 2016 pour faire connaître cette pédagogie aux multiples bienfaits pour les enfants. Au départ j'organisais des sorties régulières dans les bois tous les mercredis, puis des stages robinsons durant les vacances scolaires, et ensuite les anniversaires dans les bois... Je faisais aussi régulièrement des recherches sur internet pour savoir si d'autres associations comme la mienne existaient ... mais sans succès. Le jour où Julie (aujourd'hui Autour du Feu) puis Ruth (aujourd'hui Ecole Buissonnière) ont pris contact avec moi j'étais super heureuse ! Je me suis alors dit : "il y a en France des gens qui connaissent la pédagogie par la nature et qui ont des projets similaires au mien !" Je me sentais tout à coup beaucoup moins seule et mieux comprise. C'est grâce à l'expérience de Julie (qui venait de Grande Bretagne) que le RPPN est né. Il était important de créer un réseau pour faire (re)connaitre la pédagogie par la nature. C'est ainsi que je me suis retrouvée avec une dizaine d'autres personnes passionnées comme moi à créer le premier réseau dédié à la pédagogie par la nature : le RPPN. Aujourd'hui je fais également partie du CA du RPPN et j'en suis très fière !



Si tu étais une partie de la forêt/la nature, laquelle serais-tu ? La cime des arbres pour ne rien louper des spectacles naturels lors des différentes saisons, météos... à tout moment de la journée.


Comment est-ce que tu te vois dans 3 ans ? Je me vois avoir enfin réussi à réaliser mon rêve de créer mon école maternelle dans les bois. Mon parcours a fait de moi une battante. Il y a encore beaucoup de travail devant nous pour faire reconnaître la pédagogie par la nature : les administrations trop rigides, les normes trop strictes, beaucoup d'idées reçues... Avec des personnes du réseau nous avons créé un groupe de travail "lobbying" pour faire bouger les choses en France. J'espère que d'ici 3 ans nous aurons pu faire bouger des choses en France !


Si tu pouvais parler à ton toi du tout début de cette aventure, que lui conseillerais-tu ? Toujours croire en ses projets et ne rien lâcher ! Et apprendre plus vite à déléguer une partie du travail quand c'est possible.



Tu aimerais passer le relais de cette interview à quelqu’un en particulier pour la prochaine newsletter ?

Tout d'abord je voudrais remercier Sophie et Nancy de l'école de Chantemerle de m'avoir choisie pour cette interview ! Je suis très honorée de les avoir rencontrées sur mon parcours. Elles sont pour moi un très bel exemple de réussite. Je les admire énormément car elles ont réussi à monter leur école dans les bois en l'espace de quelques mois (déjà un exploit en soi) et cette école a beaucoup de succès aujourd'hui... malgré leur planning très chargé elles m'ont accueillie avec beaucoup de bienveillance et d'humilité. Cette expérience m'a permis de prendre confiance et d'avancer sereinement dans mon projet. Pour la prochaine newsletter je souhaite passer le relai à Ruth de l'Ecole Buissonnière dans la Drôme. C'est une personne pour laquelle j'ai beaucoup d'estime et qui m'accompagne dans mon parcours de tous les jours (comme d'autres personnes du RPPN, vous vous reconnaitrez n'est-ce pas ;-) ). Merci Ruth d'être toujours là !





Si tu souhaites en savoir plus sur l'école buissonnière, (entre pleins d'autres projets,) n'hésites pas à consulter la base de connaissances sur notre forum.







http://resortiesnature.blogspot.de



facebook











Merci beaucoup à Caroline d'avoir participé à cette rencontre au coin du feu !






310 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout