top of page

Dans les bois ... de Bretagne


 

Morgane, Sophie, Marion et Lydia.

 

Connaissez vous le PLESSIX BALISSON ? Une commune de 100 habitants vivant sur un territoire de 8 hectares. Historiquement la plus petite commune de Bretagne. Peut-être le village d’Astérix… C’est sur le site de la Renarderie que la forest school de l’association les 2 ruisseaux accueille, depuis 2022, les mercredis matin, une quinzaine d’enfants. Il s’agit d’un terrain de 1600 m² comprenant un verger, un ruisseau, de grands arbres. En continuité de ce lieu se trouve une vallée florissante offrant de multiples occasions de grandir naturellement.


Et voilà que le 6 avril 2024, un petit groupe de 4 forest school girls s’est réuni à cet endroit. L’occasion de se rencontrer et de prendre des nouvelles de nos activités. Rapidement nous avons eu envie de parler de l’animation de nos ateliers du point de vue de l’ambiance. Comment permettre le lien à soi, aux autres et à la nature ? Comment installer cette ambiance ? Quels rituels existent pour cela ? Comment être dans quelque chose de vrai et non artificiel ? Comment installer de l’élan dans des rituels qui peuvent parfois fatiguer certains ou faire peur à d’autres (par exemple lorsque l’on va prendre la parole).

Nous avons partagé nos chants, nos rituels, nos doutes et nos joies. Et Pour bouger un peu, nous sommes allées visiter la vallée et les différents espaces d’observation : un vaste corridor écologique dans lequel les oiseaux s’éclatent, 2 ruisseaux, les vestiges enforestés d’une motte féodale du 12ème siècles, le puits, les douves. Plus loin, on trouve un aménagement d’une zone humide, plusieurs mares, des grands arbres, chênes, châtaigniers, hêtres.

Sur le chemin, on rencontre un châtaignier de 15 mètres, couché au sol, transformé au gré

de l’imagination en bateau de pirate ou en sous marin, à côté un canapé forestier en chantier, des traces de chevreuil, la cachette de nourriture d’une écureuil, un terrier au pied d’un vieux chêne, une ribambelle de sureaux qui nous mène au chemin du retour.


Après un bon repas partagé, nous avons entrepris une petite réunion-sieste, si, si, ça existe, c’est pas pareil que déjeuner de travail. C’est même mieux. Nous avons parlé de la place des parents lors des ateliers notamment lorsqu’ils sont en attente d’occupation ou d’apprentissages type école. Nous avons parlé des postures observées chez certains parents. Comment leur transmettre les principes de la PPN ? Idées soumises en plus de l’affichage des principes de la PPN sur les sites : Espace coin des questions à installer et également proposer une journée Maman fée des bois…au masculin ça donne Papa féetaud des bois ( définition : des fées de sexe masculin, mentionnés dans différents contes et traditions) ben oui ça aussi ça existe… après on aime ou on aime pas.

La réunion-sieste terminée, nous avons reçu la visite de Julie, herboriste, pour une petite

initiation aux plantes comestibles et toxiques…et là, ..le vent s’est levé, la pluie est tombée. Y’a pas de mauvais temps, y’a que des forest school girls motivées. Et oui, nous avons toutes remis à jour nos connaissances et appris de nouvelles choses : le géranium Robert, le gaillet gratteron, le lamier pourpre, la silène, l’alliaire… finger in the nose, on est incollable !


C’est remplies comme un herbier tout mouillé que nous sommes rentrées au chaud pour une petite dégustation d’une jolie limonade de pissenlits et d’un thé aux lierres terrestres et … (oups, j’ai oublié). Nous avons terminé autour de plusieurs livres et de matériel plastifié pour observer et pister avec les enfants.


Après de grandes et interminables embrassades, les forest school girls se sont séparées en se disant que c’est chouette d’avoir ce réseau PPN Bretagne. C’est vrai, le département des Côtes d’Armor était bien représenté mais on ne doute pas que la prochaine date conviendra à plus de monde. Nous avons eu une pensée particulière pour celles et ceux qui étaient trop vénères de ne pas pouvoir venir et qui sûrs de sûrs, craché et juré, viendront la prochaine fois ! Vivement la prochaine fois alors et vive la PPN.

Des bisous à tous


Lydia




 

85 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page