Notre boîte à outils… les relations humaines

De notre boîte à outils réseau, nous allons aujourd’hui sortir… les relations humaines.

Cela paraît sans doute évident, mais LA raison d’être de ce réseau sont les personnes qui le composent, le font vivre et s’appuient sur lui pour créer des synergies, des projets, des partages. Le RPPN, c’est avant tout des morceaux de vies, des histoires de rencontres, de projets, et même d’amitiés. Voici les histoires croisées de Anne-Jeanne, Assia, Cécile, Estelle, Eve, Isabelle, Laurence, Rachel, Valentine, qui se rencontrent individuellement grâce au réseau, autour d’une mare ou d’un feu, lors d’une sortie, pendant un atelier. De ces rencontres sont nées des opportunités, des envies et des idées.


Les rencontres ont souvent un effet démultiplicateur. Elles en créent souvent de nouvelles, dans et hors réseau, et génèrent des opportunités, et/ou des solutions...

Valentine et Cécile sont membres du RPPN. Elles se rencontrent à la formation PPN chez Ruth, à l’école Buissonière. Valentine écrit dans un magazine, « La petite fabrique », qui cherche des contributeurs, et c’est comme ça que Cécile commence à partager ses ateliers dans des articles. Anne-Jeanne cherche une idée de sortie, et Valentine l’invite à solliciter Cécile. Laurence cherche des stagiaires dans le cadre de la mise en pratique de sa formation anglaise « Forest School Leader » . Cécile la met en contact avec Eve et Estelle, pas encore membres du réseau, mais très intéressées par le sujet.

Ces interactions sont source d’énergies, de visibilité, de créativité… et de nouvelles idées, qui parfois donnent naissance à des projets.

Eve et Estelle ont envie de prolonger l’expérience forest school initiée par Laurence. Elles adhérent au réseau, montent un projet, « Trees & Tipis », et invitent Cécile à animer les cessions…qui leur propose de travailler avec Assia, Anne-Jeanne et Rachel, rencontrée à Jambville lors des rencontres nationales du RPPN.

Assia, Anne-Jeanne et Isabelle se rencontrent lors d’une sortie du réseau. Elles ont des envies convergentes, et lancent « L’appel de la forêt », qui propose aux petits parisiens de partir en exploration forêt les mercredis après-midi.

Les outils numériques sont de formidables accélérateurs de rencontres… si on arrive à passer du monde numérique au monde réel, et des échanges virtuels aux expériences partagées.

Titaua, rencontrée sur le groupe whatsapp RPPN Ile de France souhaite participer à une cession Trees & Tipis en tant qu’observatrice et pourquoi pas aux sorties de l’appel de la forêt.


Avant de devenir projet, de certains échanges naissent des rêves communs, qui à leur tour peuvent devenir réalité, grâce peut-être à de nouvelles rencontres : passer une nuit en forêt avec les enfants… ou sans les enfants d’ailleurs.














Le RPPN est parcouru d’une énergie communicative. Nous vous invitons à vous connecter les un.e.s aux autres, à partager vos envies, vos projets, vos moments de bonheur et de joies comme vos échecs, vos galères et vos besoins. Nous sommes là les un.e.s pour les autres, et nous vous en sommes profondément reconnaissant.e.s.


Cécile THUEUX

225 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout