Rechercher
  • Ruth Joiner

Au coin du feu avec.... Into the Woods !!


Chaque saison, nous retrouverons des membres du réseau au coin du feu, qui partageront leur aventure…

Pour ce numéro, Caroline nous raconte la création d'Into the Woods

Bonjour, est-ce que tu peux te présenter rapidement (Ton prénom, où tu vis, ton âge, et ton parcours en quelques mots).  Je suis Caroline, je vis à Beaurecueil, à 10 km d’Aix-en-Provence, dans le parc de la Sainte-Victoire : magnifique ! J’ai 36 ans. J’ai toujours cherché à exercer un métier- passion, quelque chose qui ait vraiment du sens. Après 6 ans d’études (langues et tourisme), j’ai tout lâché pour vivre en yourte sans eau ni électricité ! Je me suis ensuite lancée dans l’agriculture biodynamique : l’idée me plaisait beaucoup mais le faire chaque jour, beaucoup moins ! 🙂 J’ai vécu ensuite une crise existentielle, je ne savais pas trop ce que je faisais sur Terre et c’était assez horrible… Grâce à la méditation créatrice occidentale que je pratique depuis 10 ans, et à mon questionnement intense, j’ai découvert ma vocation (éduquer les enfants) en 2013. Depuis 7 ans, je multiplie les expériences avec les enfants : enseignante dans le public (CM1 et prof d’allemand au lycée), dans le privé (maternelle et 2 écoles Montessori), animatrice en crèche, en ludothèque, dans des écoles (éducation à l’environnement), en périscolaire, centres de loisirs, séjours de vacances. En 2015, j’ai créé Into the woods en région parisienne. Depuis deux ans, je suis en Provence et actuellement, je pense repartir… je réfléchis aux différentes possibilités !

Merci, quelle est ta météo intérieure en écrivant ces quelques lignes ? En ce moment, je suis à bloc pour amener des changements significatifs dans le monde et notamment dans le domaine de l’éducation. Le confinement suivi du délire des mesures mises en place dans les écoles me sidèrent littéralement, et donc cela m’amène à deux états. D’un côté, je suis outrée que l’on puisse traiter les enfants comme ça. De l’autre, je me sens super enthousiaste et motivée à l’idée de créer des choses nouvelles pour les petits !!

Est-ce que comme beaucoup de personnes en France qui rejoignent cette aventure de la PPN, tu as encore le syndrome de l’imposteur ?  C’est vrai que pour la grande majorité, c’est encore « bizarre » de jouer dans la Nature !! Il y a un travail de fond à faire pour expliquer, argumenter, rassurer … En même temps, on en parle de plus en plus et cela devient tout de même une évidence pour de plus en plus de gens.

Est-ce que tu peux décrire ton projet et pourquoi tu as rejoint le RPPN ? Le projet est assez simple : il s’agit d’accueillir des enfants de 3 à 8 ans les mercredis et les vacances pour jouer dans les bois et s’adonner à des activités ludiques, manuelles, artistiques. On fait aussi de l’éveil corporel, de la relaxation, et je lis beaucoup d’histoires. Pendant les vacances, des stages sont organisés : musique et nature, les plantes et leurs usages, la fabrique de jeux et jouets, … Je suis un des membres fondateurs du RPPN. Cela paraissait indispensable de se fédérer afin d’être visible, faire connaître la PPN, aider les porteurs de projets, soutenir, informer, …

Si tu étais une partie de la forêt/la nature, laquelle serais-tu ?  Je pense à deux choses. - Le soleil : il est grand, beau, rayonnant, créateur, il donne sans cesse ! J’adore sentir sa chaleur ! un jour, un enfant a dit : « regarde, le soleil est tout content de briller » J’ai trouvé ça tellement beau ! - Une chysalide : la chenille, velue et rampante, tisse son cocon, reste dans le noir un certain temps et elle ressort complètement transformée. Maintenant, elle vole et est devenue magnifique ! J’aime beaucoup ce processus à l’intérieur qui mène à des transformations incroyables !!!

Comment est-ce que tu te vois dans 3 ans ? Bonne question ! Je suis en train d’écrire un livre sur les écoles en nature et en plus, je réfléchis à la création d’une formation qui donnerait les clefs indispensables à toute personne qui aimerait éduquer les jeunes enfants au contact de la Nature et en respectant profondément leurs besoins, à tous les niveaux. Je me vois donc à donner des formations et à permettre à des porteurs de projets de créer des lieux pour pratiquer tout cela ! J’aimerais aussi donner des conférences pour faire connaître le lien jeune enfant/Nature au maximum. Je veux en parallèle monter un lieu-pilote avec une maison sur un beau terrain en pleine nature.

Si tu pouvais parler à ton toi du tout début de cette aventure, que lui conseillerais-tu ? Surtout de ne pas écouter les rabat-joie, ceux qui ne croient pas que l’on peut changer les choses ! Je lui dirais aussi : fais toi confiance ! C’est sûr, tu vas y arriver ! Fonce !

Tu aimerais passer le relais de cette interview à quelqu’un en particulier pour la prochaine newsletter ? Oui, à l’école de Chantemerle ! Curieuse de connaître leur expérience, comment ça se passe avec les enfants, les parents, comment se sentent les éducatrices, …



Si tu souhaites en savoir plus sur Into the Woods, (entre pleins d'autres projets,) n'hésites pas à consulter la base de connaissances sur notre forum.







http://www.into-the-woods.fr/









Merci beaucoup à Caroline d'avoir participé à cette rencontre au coin du feu !



112 vues

Suivez Julie Martin :

  • Facebook Clean Grey

Fax : 01 23 45 67 89

Tél : 01 23 45 67 89

© 2018 par Marie. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now