Au coin du feu avec... Lien Sauvage !


Chaque saison, nous retrouverons des membres du réseau au coin du feu, qui partageront leur aventure…

Pour ce numéro, Elodie (et Rayén) nous racontent la création de Lien Sauvage.




Bonjour, est-ce que vous pouvez vous présenter rapidement (Vos prénoms, Où vous habitez, vos âges, et vos parcours en quelques mots).


Lien Sauvage c’est surtout nous deux : Elodie et Rayén. Nous avons 34 et 39 ans et vivons toutes les deux en Ariège.

Elodie : Je suis animatrice nature depuis 2013 et diplômée d’un BPJEPS EEDD depuis 2014. Je suis également directrice d’accueil collectif de mineurs… Je suis une geek naturaliste, branchée 24h/24h sur les chants d’oiseaux et autres fleurs et papillons titillant ma curiosité. C’est d’ailleurs cette passion qui m’a fait raccrocher le train de l’animation, que j’avais délaissé quelques temps auparavant… Mes dernières expériences en tant que salariée m’ont laissé un goût de contrainte pédagogico-productiviste dont je souhaitais m’affranchir. J’ai donc souhaité me consacrer à ce qui me faisait le plus vibrer : être dehors le plus souvent possible et appuyer mon accompagnement sur ce qui émerge du lieu, des participants et de moi-même. J’ai d’abord créé une association qui s’appelait Un pied Dehors, dans le Doubs, puis une fois en Ariège, Lien Sauvage est né !


Rayén : Ayant eu la chance de baigner dès son plus jeune âge dans une éducation valorisant l’émerveillement et le calme que procure la nature, elle souhaite à son tour partager cette passion. Son implication à Lien Sauvage qu’elle a rejoint en septembre 2020, lui permet d’associer son admiration pour le monde naturel avec son envie d’échanger collectivement autour des thèmes qui en découlent. Ses expériences en tant qu’animatrice socio-culturelle et coordinatrice d’espace jeune, lui ont permis de voir l’intérêt de l’implication des participants dans la construction du programme d’activités. Aussi, elle considère que les méthodes d’apprentissage centrées sur l’enfant et la pédagogie par la nature sont des approches qui permettent aux participants de découvrir leurs propres centres d’intérêts et de créer un lien étroit avec la flore et la faune qui les entourent.


Merci, quelle est votre météo intérieure en écrivant ces quelques lignes ?


Fatiguées et exaltées à la fois. Les derniers mois ont été bien remplis ici et les vacances sont bienvenues. Mais nous avons déjà l’esprit qui turbine en pensant à tout ce que l’on veut mettre en place pour la rentrée !


Est-ce que comme beaucoup de personnes en France qui rejoignent cette aventure de la PPN, vous avez encore le syndrome de l'imposteur ?


Non. Nous nous sentons vraiment à notre place, en immersion totale dans un grand bain d’échanges entre les participants et nous.

Est-ce que vous pourriez décrire votre projet et pourquoi vous avez rejoint le RPPN ?


Lien Sauvage est une association d’animation nature qui propose des ateliers hebdomadaires, mensuels, saisonniers, pendant les vacances, et aussi sur un coup de tête !

Concrètement, nous accueillons des groupes d’enfants tous les mardis et mercredis après-midi (les sauvageons), les mercredis matins (les petits sauvages), les jeudis sont consacrés aux écoles et autres structures, une fois par mois le samedi matin pour les familles et l’après-midi pour les adultes, à chaque changement de saison, et une semaine sur deux en temps de vacances scolaires.

Nous avons rejoint le RPPN par nécessité d’échanger, de se mettre en lien, de se sentir soutenues.

Mais aussi parce que sans connaitre le principe de la PPN au départ, et bien on y était en plein dans le mille !

Si vous étiez une partie de la forêt/la nature, laquelle serez-vous ?


La lisière… Celle qui fait le lien, la passerelle entre différents mondes… Ou peut-être la Canopée, pour les même raisons…


Comment est-ce que vous vous voyez dans 3 ans ?


Comme aujourd’hui mais en mieux organisées ^^

Si vous pouviez vous parler à vous-même au tout début de cette aventure, que vous conseilleriez-vous ?


Elodie : Lâche toi !



Vous aimeriez passer le relais de cette interview à quelqu'un en particulier pour la prochaine newsletter ?

A nos voisines ariégeoises ! Marta et Martha.

Mais elles n’ont pas encore commencé leur activité…





Si tu souhaites en savoir plus sur Lien Sauvage, (entre pleins d'autres projets,) n'hésites pas à consulter la base de connaissances sur notre forum.






http://liensauvage.fr/





facebook







Merci beaucoup à Elodie d'avoir participé à cette rencontre au coin du feu !






257 vues0 commentaire