top of page

L’appel de la forêt... "L'école des Bois" une série de romans au cœur de la nature.


 

Christelle Chatel, auteure de la série de romans L'école des bois nous partage l'histoire de l'écriture de ces petites pépites littéraires.

 

L’envie d’écrire la série de petits romans L’Ecole des Bois m’est venue au printemps 2020.

Confinée dans mon appartement, je suis tombée un jour dans la presse sur un article intitulé L’école à l’air libre .

De l’air, comme j’en avais besoin ! Tout comme les enfants confinés eux aussi et auxquels je pensais tellement…

Cet article évoquait la pédagogie par la nature, ses bienfaits, sa mise en pratique.

De recherches en lectures complémentaires, j’ai découvert ce qu’étaient les Forest Schools et leur succès grandissant, dans un monde où le besoin de reconnecter au vivant est si important.

Certains peuvent trouver cet enseignement en pleine nature, hiver comme été, un peu fou.

Moi, cela m’a fait rêver…


Très vite, l’inspiration a germé. J’allais écrire des romans destinés aux enfants à partir de 6 ans et le titre m’est apparu comme une évidence : L’Ecole des bois.

Aucune série en édition jeunesse n’existait encore avec pour cadre une Forest School. Cette ambiance, au cœur de la nature, au fil des saisons, était très inspirante.


J’en ai parlé avec Murielle Couëslan, directrice des éditions Rageot, qui a tout de suite été emballée par ce projet.

Afin de mieux m’ancrer dans le quotidien d’une classe en forêt, nous avons toutes les deux pris contact avec Julie Ricard, co-fondatrice du réseau Pédagogie par la Nature et co-créatrice de la Forest School « Autour du feu » à Plonéis, en Bretagne.


© Lucille Michieli


Prendre soin de soi, des autres et de la nature.


Cette façon d’être au monde, Julie m’a invitée à l’appréhender en m’accueillant avec son équipe là où elle pratique cet enseignement.

Je suis restée trois jours en forêt, les sens aux aguets, mon stylo et mon carnet à la main. J’ai pu observer des enfants et des adolescents pendant leurs activités, leur poser des questions…

Je me suis assise avec eux « autour du feu » pour le rituel de l’accueil.

J’ai partagé leurs jeux, je les ai aidés pour la fabrication d’un sudoku avec des bogues de châtaigne, des feuilles, …

J’ai visité leur cabane lecture et la « cuisine de la gadoue » des petits de maternelle.

Je les ai vus heureux, curieux, débrouillards et très coopératifs entre eux.

Comme eux, j’ai respiré, écouté, humé, observé.


Ce qui m’a frappé, c’est que chaque enfant faisait un petit chemin intérieur tout en ayant les pieds et les mains « dans la terre et les feuilles ».

Chacun « progressait ».


Les portraits de mes personnages et les intrigues des romans étaient en train de prendre forme…

Chaque tome mettrait en lumière un héros qui évoluerait, résoudrait un « problème » entre le début et la fin de l’histoire, grâce à ce qu’il partage et vit en forêt avec les autres.

Des émotions, des sensations : voilà ce que je souhaite particulièrement transmettre dans mes textes. Que le lecteur progresse, lui aussi, au fil de sa lecture.



Lucille Michieli, avec tout son talent et la fraîcheur de ses illustrations, a donné vie à mes petits héros et à l’univers de la série.

Julie Ricard a complété chaque roman par un dossier explicatif et une activité à réaliser dans la nature.





Deux tomes sont publiés depuis le 5 avril 2023 : © Lucille Michieli




TOME 1 : Jour de rentrée pour Garance

Comme Garance, la « nouvelle », le lecteur découvre l’Ecole des bois et ses petits rituels. Grâce à cet univers bienveillant, cette petite fille timide, inquiète à l’idée de ne pas se faire des amis, trouvera sa place.



© Lucille Michieli


TOME 2 : Melchior le farceur

Un élève turbulent et farceur est accusé à tort d’avoir chipé des noisettes et des glands pour une activité. Il va mener l’enquête avec d’autres élèves et, tout en étant innocenté, recevra une belle leçon de vie.




© Lucille Michieli



J’aimerais grâce à cette série créer un lien entre ceux qui mettent déjà en pratique la pédagogie par la nature et ceux qui vont la découvrir.


Cette série parlera à tous parce qu’elle nous renvoie à notre rapport à la nature qui est universel.


L’école des bois, c’est un peu l’école de demain, pour moi.

Une autre façon de s’épanouir dans le monde qui nous entoure.

C’est une série joyeuse et fraîche… comme la rosée du matin.

Une série qui fait du bien.



Christelle Chatel






 

Tu peux maintenant filer chez ton libraire préféré ou suivre le lien suivant pour les retrouver:


 




345 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page